HOMEFILMSCINÉASTESART NUMÉRIQUEACTUALITÉSCONTACT

Olivier Masset-Depasse

A sept ans, Olivier ne sait pas pourquoi mais il devient toxicomane du dessin, c'est plus fort que lui. Quelques années plus tard, il sent une limite. Pour lui, le dessin est trop fixe. Il a besoin de mouvement. Un soir de sa treizième année, Olivier voit Elephant Man de David Lynch. Euréka ! Pour lui, ce sera le Cinéma !

S'ensuit la trajectoire ordinaire et passionnée d'un aspirant-réalisateur : premiers films faits mains avec les gothiques du bled, premiers prix dans les festivals du dimanche, montée à la capitale, études cinématographiques à l'IAD (Institut des Arts de Diffusion).

Peu à peu, Olivier comprend le cinéma qu'il veut faire. Au niveau du contenu, il veut analyser les failles de la communication humaine : pourquoi on se comprend si peu alors qu'on est censé avoir le mode de language le plus élaboré ? Ainsi que notre rapport à cette animalité qu'on ne cesse de brider et qui ne cesse de nous glisser entre les doigts. Au niveau de la forme, il choisit le travail de la subjectivité psychologique. Image et son doivent être les reflets métaphoriques de l'intériorité du héros de l'histoire.

Tous ses choix, Olivier les expérimente d'abord dans deux courts-métrages : Chambre froide (2000) et Dans l'ombre (2004). Les deux films sont des succès considérables : plus d'une cinquantaine de prix dans le monde entier.

CAGES est son premier long-métrage (2008) suivi d’ILLEGAL (2010).

En 2014, Masset-Depasse change à nouveau de registre, en mettant son style et son talent au service du téléfilm SANCTUAIRE (une idée originale de Canal+, coproduit par Haut et Court et Versus), thriller historique sur la lutte entre l’ETA et le GAL, au cœur des années 80.

Il travaille en parallèle sur deux nouveaux projets : IRREMPLACABLE, une adaptation du à succès de Barbara Abel, "Derrière la haine", Prix des Lycéens 2015, et le troisième volet de LARGO WINCH. L’occasion pour Olivier Masset-Depasse de mettre son style et son talent au service de deux films de genre, un thriller psychologique en bonne et due forme (l’angoissant face-à-face entre deux mères de famille suite au drame qui frappe leurs foyers), et un film d’action tiré d’une BD culte, au détour duquel Olivier Masset-Depasse compte bien doter son héros d’une conscience sociale en le confrontant à la problématique du grand capital et de ses enjeux sociaux dévastateurs.

Enfin, son film DUELLES (2018) remporte neuf récompenses lors de la cérémonie des Magritte du cinéma 2020 dont celle du meilleur film, du meilleur réalisateur et du meilleur scénario.

FILMS
2019
2010
2008
LES FILMS PELLÉAS
25 rue Michel Le Comte 75003 Paris
+33 1 42 74 31 00