HOMEFILMSCINÉASTESART NUMÉRIQUEACTUALITÉSCONTACT

Bertrand Bonello

Bertrand Bonello est né en 1968, à Nice. Après avoir accompagné comme musicien de nombreux artistes comme Françoise Hardy, Elliott Murphy, De Palmas ou Daniel Darc, il décide de se consacrer entièrement au cinéma, auquel il s’est déjà essayé avec trois court métrages et deux documentaires, dont Qui je suis (1996), d’après Pier Paolo Pasolini.

Son premier long-métrage, Quelque chose d'organique (1998), présenté au festival de Berlin dans la section Panorama, le place d’emblée dans la nouvelle génération des cinéastes cherchant à démêler l’écheveau de la relation charnelle et mentale. Le Pornographe (2001) second long-métrage avec Jean-Pierre Léaud est présenté à la Semaine Internationale de la Critique à Cannes et obtient le prix Fipresci. Ce film poursuit ce travail tout en évoquant les relations père/fils, le métier de cinéaste et l’engagement politique. Bertrand Bonello impose son timbre et son univers singulier avec Tiresia en Compétition Officielle à Cannes en 2003.

En 2005, il présente en sélection officielle à Cannes un court-métrage, Cindy, the doll is mine, dans lequel Asia Argento interprète un personnage inspiré de la photographe américaine Cindy Sherman. Par ailleurs, il continue la musique. Son album My new picture sort en Juin 2007. Il en tirera un film éponyme, présenté au festival de Locarno. En 2008, il réalise DE LA GUERRE, fiction dans laquelle l’autobiographie est mélangée à une fiction très libre. Le film sera à la Quinzaine des réalisateurs la même année. En 2010, retour au court-métrage avec Where the boys are, présenté à Locarno. En 2011, il présente en Compétition Officielle à Cannes L'Apollonide, souvenirs de la maison close, film qui raconte le quotidien d’une maison close à la charnière du 19ème et du 20ème siècle. Le film obtient huit nominations aux César. En 2012, Ingrid Caven, musique et voix, un concert filmé de la chanteuse et actrice allemande est montré au Festival de Locarno Il réalise en 2014 Saint Laurent, d’après la vie du couturier Yves Saint Laurent. Le film est présenté en Compétition Officielle à Cannes la même année. Il représente la France aux Oscars et obtient 10 nominations aux César. La même année, il fait une exposition à Beaubourg à l’occasion d’une rétrospective.

ART NUMÉRIQUE
LES FILMS PELLÉAS
25 rue Michel Le Comte 75003 Paris
+33 1 42 74 31 00